Conseils pour aménager son bureau professionnel

Parce que l’on va y passer plusieurs heures par jour et qu’il est considéré comme étant son « home sweet home » dans le monde professionnel, un bureau, qu’il soit collectif ou individuel, se doit d’être fonctionnel, joli, confortable et propice à la concentration. Cela passe inexorablement par son aménagement. Tout comme un local professionnel, un bureau ayant fait l’objet d’un aménagement méticuleux est toujours synonyme d’efficacité, de motivation et de productivité. Reste donc à savoir comment y parvenir efficacement malgré le fait que ce genre de tâche peut parfois devenir un véritable casse-tête. Le point donc sur ce qu’il faut faire pour bien aménager son bureau professionnel.

États des lieux : un préalable que l’on ne doit en aucun cas négliger

L’étude de l’espace à aménager ainsi que des contraintes de la pièce marque sans aucun doute le commencement de tout projet d’aménagement, en l’occurrence l’aménagement de son bureau professionnel. C’est une étape fondamentale durant laquelle on détermine la façon dont on pourra exploiter efficacement l’espace disponible dans la pièce afin que l’aménagement puisse se conformer à ses besoins et exigences. De la forme ainsi que la taille de la pièce à l’encombrement au sol, en passant bien sûr par la hauteur des plafonds, l’éclairage naturel, la modularité des cloisons… nombreux sont les détails que l’on doit étudier méticuleusement lors de cette première étape. Bien sûr, chacun d’eux influence nécessairement la manière dont on doit aménager son bureau professionnel ainsi que le choix du mobilier de bureau tel que le bureau droit.

Soigner la disposition de son bureau professionnel

Une fois l’état des lieux effectué, on doit par la suite se focaliser sur la disposition de son bureau professionnel dans la pièce, une tâche qui s’impose comme étant le point central de son projet d’aménagement. Si la pièce est bien desservie par une lumière naturelle, autant en profiter au maximum. Personne n’est donc pas sans savoir que la lumière du jour est et restera le meilleur moyen de favoriser la concentration, d’améliorer sa productivité et surtout de prévenir la fatigue des yeux. En aucun cas, les points de lumière ne doivent être obstrués. Ainsi, il peut être opportun de placer son bureau près de la fenêtre afin que l’on puisse profiter quotidiennement de l’éclairage naturel. Cependant, si l’on travaille sur un écran, mieux vaut éviter de disposer son bureau dos à la fenêtre à cause des reflets. Autant se placer, soit de côté, soit en face de la fenêtre, ou investir dans des stores ou des rideaux permettant de tamiser l’éclairage naturel. Par ailleurs, disposer son bureau au milieu de la pièce peut aussi être une meilleure solution dans la mesure où l’espace disponible n’y est pas contre.

N.B. Pour le cas d’un bureau collectif, on peut, soit profiter de chaque côté de la pièce pour disposer les bureaux, soit mettre en place un seul et unique plan de travail (si l’espace le permet bien sûr), soit miser sur la disposition en L pour un gain d’espace (notamment si la pièce est carrée), soit opter pour un bureau droit double (deux bureaux disposés face à face).  

Choisir judicieusement son mobilier de bureau

Entre le mobilier de bureau professionnel sur lequel on a flashé et celui que l’on peut installer dans son bureau professionnel, il y a souvent un écart particulièrement conséquent. D’où l’importance de l’état des lieux que l’on a effectué préalablement. On doit dans ce cas faire en sorte à ce que la configuration de son bureau puisse s’adapter harmonieusement à l’espace disponible, tout en ayant bien sûr une excellente ergonomie. Bureau réglable en hauteur, siège de bureau confortable dont la hauteur de la position du dossier et la hauteur d’assise sont réglables, bureau modulaire…, lorsqu’il est question d’aménager son bureau, autant s’orienter vers un mobilier qui se veut ergonomique et fonctionnel. Au cas où l’on serait confronté à un petit espace, il apparaît plus astucieux d’exploiter les murs en y installant, par exemple, des étagères. Sinon, on peut également miser sur un bureau droit professionnel, le type de bureau qui s’adapte parfaitement aux petits espaces. Dans tous les cas, on doit toujours prévoir des rangements fermés ou ouverts selon ses besoins. Casiers empilables, boîtes, armoire de bureau, meuble à tiroirs …, les meubles de rangement revêtent une importance cruciale afin que l’on puisse profiter d’un bureau toujours ordonné et rangé. Là encore, on doit se baser sur l’espace dont on dispose afin de ne pas encombrer totalement son bureau professionnel.

Miser sur la décoration

Parce que l’on passe la majeure partie de ses journées au bureau, autant y amener sa touche déco. Bien sûr, c’est toujours plaisant de s’entourer de belles choses lorsque vient le temps de travailler. De plus, la décoration permettra de créer une ambiance propice au travail. On peut dans ce cas se faire plaisir dans des accessoires de caractères tels que les fournitures de bureau (dérouleur de scotch, pot de crayon…), les cartes postales et photos bien que celles-ci soient davantage rattachées à la sphère personnelle, les tableaux artistiques, les mugs, les affiches inspirantes, les montres de bureau design, les stickers lettrages, les sous-mains personnalisés, etc. Par ailleurs, il est vivement conseillé d’aménager son bureau en y ajoutant une pointe de verdure. De nombreuses études mettent en lumière le rôle crucial que jouent les plantes dans le monde professionnel. Les plantes de bureau peuvent dans ce cas purifier l’air, améliorer la productivité et créativité, augmenter la concentration et le bien-être général du travail…

Privilégier les luminaires de bureau

Que la pièce soit desservie ou non par la lumière du jour, à noter que l’éclairage artificiel est tout aussi indispensable que l’éclairage naturel. Il importe dans ce cas varier les intensités ainsi que les sources d’éclairage dans l’optique d’éviter un contrat trop conséquent. Cela étant dit, les luminaires doivent faire partie intégrante de son projet d’aménagement : lampe de bureau, plafonnier, lampe d’appoint, lampe avec variateur, lampadaire… Leur choix est loin d’être anodin du fait que les luminaires peuvent impacter directement son efficacité, sa performance ainsi que sa santé oculaire.

Afin de bénéficier des luminaires pouvant diffuser une puissance d’éclairage harmonieuse et optimale, il convient bien sûr de privilégier 2 grands critères, à savoir l’éclairage indirect qui diffuse une lumière douce dans l’ensemble de la pièce et l’éclairage direct qui est orienté directement vers le bureau. Les dispositifs ergonomiques tels que les lampes LED sont également à préférer du fait que ceux-ci peuvent projeter un halo lumineux s’apparentant à la lumière du jour. D’autre part, si l’on passe la majeure partie de son temps devant son ordinateur, le mieux est d’opter pour une lampe fluorescente à éclairage asymétrique antireflet.