Une pépinière pour cultiver les jeunes pousses d’entreprises

Vous êtes une jeune pousse d’entreprise et que vous êtes en quête de l’endroit idéal pour vous lancer et pour développer votre activité ? Il est dans ce cas primordial de vous pencher vers des structures d’accompagnement et d’hébergement des jeunes pousses notamment les pépinières d’entreprises.

Pour ceux qui ne savent pas encore ce que c’est une pépinière d’entreprise

D’une manière générale, une pépinière d’entreprise, appelée aussi couveuse d’entreprises, est une structure d’accueil, d’hébergement professionnel et d’accompagnement des jeunes entreprises. La pépinière met à leur disposition des locaux modernisés et des services adaptés à leurs besoins, le but est de leur aider à se développer petit à petit. Afin de les cultiver pour une durée limitée de 2 à 4 ans, la pépinière d’entreprise offre le plus souvent des bureaux de 9m² jusqu’aux locaux de plus de 200 m² pour les créateurs d’entreprise, des services logistiques mutualisés (salle de réunion équipée, internet haut débit, secrétariat, accueil, standard téléphonique…), une relation de partenaire qui facilite l’intégration des jeunes pousses dans le tissu économique local, des services d’accompagnement leur permettant de partir du bon pied, et beaucoup d’autres.

Les différents types de pépinières d’entreprise

Aujourd’hui, il existe 3 types de pépinières d’entreprise en France. Primo, il y a les pépinières pour cultiver les jeunes entreprises généralistes. Ces pépinières regroupent des entrepreneurs exerçant dans des secteurs d’activités différentes. Secundo, les pépinières qui accueillent des jeunes entreprises se spécialisant sur un secteur d’activité particulier. Par exemple, une pépinière qui englobe toutes les entreprises spécialisées dans les énergies renouvelables n’accepte que les entreprises qui exercent dans ce secteur. Et tertio, il y a les pépinières qui hébergent les jeunes entreprises innovantes, c’est-à-dire les entreprises qui font partie des secteurs d’activités où l’innovation technologique est l’enjeu majeur : l’ingénierie industrielle, bâtiment, informatique, médical, multimédia, télécommunication…

Des conseils pour s’installer en pépinière

Concrètement, vous ne serez hébergé en pépinière qu’après l’accord du comité d’agrément qui est souvent composé de professionnels et d’experts en création d’entreprise. Pour les jeunes pousses d’entreprises, il est dans ce cas indispensable de monter un dossier de candidature en béton afin de convaincre ce comité. À vrai dire, ce dernier jugera certains points, en l’occurrence l’analyse du marché, la pertinence du projet, la qualité du plan d’affaires, l’équilibre financier, et ainsi de suite. Après avoir été accepté au sein de la pépinière d’entreprise, vous devez signer une convention qui durera 3 ans en général.  Mais avant cette signature, n’oubliez pas de lire attentivement les contrats proposés par la pépinière.